English (United Kingdom) French (Fr) Nederlands - nl-NL

Maria Sperring a créé et dessiné des jardins depuis 30 ans .

Elle s’est établie en Creuse en 1990 et a commencé « Le Blé en Herbe », maison d’hôtes et jardins, réalisant ainsi son rêve de vivre près de la nature tout en contribuant à sauver la planète et à la sauvegarder.

Maria a 28 ans d’expérience dans le management d’un projet rural avec un financement minime, en se servant des ressources locales, en évitant le gaspillage et en recyclant au maximum.

Pendant presque 3 décennies, elle a partagé et échangé le riche enseignement des jardins avec des centaines de visiteurs d’âges et de nationalités différentes.

A 26 ans elle ne parlait pas le français, ne connaissait personne dans la région, n’avait pas de capital ou de revenus.

La propriété a été achetée grâce à un généreux prêt de son père.

Maria était pleine d’enthousiasme créatif, d’un sens pratique de la survie et de la foi que celui-ci devait être.

Maria a étudié la littérature et la philosophie. Les jardins sont devenus ses poèmes et la nature son plus grand maître, lui procurant sans cesse des métaphores pour comprendre les mystères de la vie.

Planter, construire et récolter sont sa manière de trouver une connection avec le cosmos.

Maria a connu la Permaculture au début des années 90, alors qu’elle travaillait à Hambledon Herbs. Pendant les 10 années qui suivirent, elle combina la lecture du magasine de la Permaculture et de beaucoup d’autres publications, avec une application pratique et intuitive de la m éthode de l’éthique et de la philosophie dans les jardins et la maison d’hôte en 2001.

Elle suivit le cours de Permaculture à la ferme Ragman’s Lane avec Cathy et Patrick Whitefield comme professeurs.

Elle a donné nombre de conférences illustrées sur la permaculture en France, en Allemagne et en Suisse, elle a également organisé des stages d’introduction à la Permaculture pendant des week-ends au Blé en Herbe.

D’autres personnes ont mené des retraites d’une semaine à thèmes aussi variés que la danse, l’herboristerie, le yoga ou la sculpture sur osier, le massage et la cuisine végétarienne.

Chaque activité a comme facteur commun la célébration de l’abondance de la nature, tout en respectant ses limites. La culture de l’esprit est tout aussi précieuse et vitale que l’accès au bien être matériel, de l’âme et de la terre.

Maria est une écoféministe, le respect de la vie et de la terre qui nous nourrit a pour elle des similitudes avec le respect envers les femmes (et tous les autres peuples exploités) sur la planète.

La négligence et l’exploitation de la terre, le pillage des ressources et la pollution irresponsable sont comparables à la sous-évaluation et l’exploitation d’un grand nombre d’humains. En restaurant l’équilibre entre les sexes, entre les races et les besoins humains, les cycles enrichissants de la planète, nous retrouverons un paradis réalisable sur terre.

Le Blé en Herbe, grâce à Maria, se plait à encourager et à aider d’autres femmes à perfectionner leur relation à la terre, de réaffirmer leur place de choix dans le grand schéma créateur des choses…


 

Vive la force de la douceur, le pouvoir de la tendresse.

FEMME, YOU CAN!

Le Blé en Herbe est ouvert à tous les visiteurs pratiquement toute l’année. Certaines semaines sont réservées au partage entre femmes afin d’échanger, de partager des expériences dans un environnement intact et réconfortant.

 
© 2007-2016 Le Blé en Herbe tous droits réservés
®Site édité avec Joomla